Mieux comprendre l’affaire CarPostal

Depuis quelque temps, le nom de CarPostal est à la une de toutes les actualités. En effet, plusieurs scandales pour fraude ont éclaté avec pour cible cette filiale de La Poste. Quelle est cette entreprise visée ? Qu’en est-il réellement des accusations en cours ? Toute l’équipe de suivi-de-colis.fr a décidé de faire le point sur cette affaire.

Qui est CarPostal ?

CarPostal Suisse est une entreprise de transport en commun appartement à la filiale suisse de La Poste. Il s’agit ni plus ni moins de la plus importante compagnie de transport en commun routier de ce pays. La compagnie exploite près de 900 lignes de bus à travers la Suisse, dont une trentaine de réseaux urbains. Cette entreprise est depuis plus de 10 ans juridiquement distincte bien qu’appartenant toujours à la Poste et possède des filiales dans d’autres pays, notamment en France : CarPostal France.

Scandale : que s’est-il passé ?

La Poste connait une véritable crise depuis ce 11 juin. Le rapport interne du scandale pour fraude financière ayant éclaté en février dernier et mettant en cause sa filiale suisse de transport en commun : la société CarPostal est tombée. Le pot au rose a été découvert grâce à une exploration minutieuse de la comptabilité de l’entreprise. Les chiffres sont de l’ordre de millions de francs suisses détournés.

L’enquête sur les comptes de CarPostal

L’Office fédéral des transports a mené une enquête et a découvert que CarPostal avait réalisé des bénéfices dans un domaine subventionné. La conclusion de ces investigations met au jour des transferts illégaux de coûts et de produits du transport régional indemnisé vers d’autres secteurs. En bref, CarPostal a encaissé pour plus de 78 millions de francs suisses d’indemnités en trop entre 2007 et 2015. Une procédure pénale administrative a également été ouverte le 2 mars dernier. Le Contrôle fédéral des finances s’intéresse également à l’entreprise. Un autre point du rapport tend à prouver qu’aucun enrichissement personnel n’aurait été réalisé, cependant, de nombreuses personnes semblaient être au courant de ces manipulations comptables illégales.

Les responsables de ce scandale financier

Selon le rapport d’expertise demandé par La Poste, le scandale de CarPostal n’est pas le fait d’une seule personne. Il serait dû à une «erreur collective humaine ». Au vu de la longévité de cette filiale de transport, aucun membre du personnel ne se serait posé sérieusement la question de la légalité de la comptabilité. De plus, le ministre des transports suisse a exclu la mise en cause du Conseil Fédéral dans cette affaire.

Les conséquences sur cette filiale du groupe La Poste

L’entreprise de La Poste n’a pas eu beaucoup d’options pour se dédouaner d’un tel vacarme médiatique. En effet, afin de ne pas ternir son image de marque, l’ensemble de la direction de la société CarPostal a été remerciée lundi dernier. La veille, suite au scandale, la directrice de La Poste, Susanne Ruoff avait démissionné de ses fonctions. Par cet acte, la directrice espère prouver qu’elle assume la responsabilité des transferts illégaux d’argent même si elle insiste sur le fait de ne pas avoir été au courant. L’intérim de son poste est assuré par son suppléant. Un autre départ notable : celui de la responsable de la Révision interne. La Poste s’est également fixé de rembourser les sommes injustement perçues. Et si la filière France était également concernée ? Affaire à suivre.

Vous aimerez probablement
La livraison en Pickup Station
Quels sont les nouveaux moyens écologiques de livraison ?
Comment envoyer et recevoir mes colis Vinted ?
Qu’est-ce que la garde du courrier de La Poste ?

Laisser un Avis